Installer un lombricomposteur sur son balcon, c’est possible

Vous ne possédez pas de jardin ni de maison, mais vous souhaitez tout de même installer un lombricompsteur au sein de votre appartement ? Rassurez-vous, il existe une solution que nous connaissons tous : le balcon !  

Bien choisir l’emplacement de son lombricomposteur

S’il est possible de produire du lombricompost sur votre balcon, il faut néanmoins veillez à choisir le bon lombricomposteur afin que ce dernier ne s’abime pas trop rapidement mais également il est important de bien choisir l’endroit où vous l’installerez sur votre balcon. En effet, les vers qui sont nécessaires à la réussite de votre lombricompost doivent évoluer dans un environnement leur permettant d’être épanouis.

De  nombreux modèles existent qu’ils soient en plastique ou en bois. Si vous choisissez ce dernier, il faut faire attention puisque certains d’entre eux ne sont pas parfaitement étanches. En ce sens, il vous faudra veillez à ce que votre balcon soit couvert ou votre lombricomposteur sous peine de voir vos vers prendre l’eau… Pratique le lombricompostage sur votre balcon peut être une solution écologique et intéressante pour créer votre compost mais faites attention à la place de ce dernier qui s’avère être primordiale.

Bien entendu, si votre balcon est trop exposé au soleil, votre lombricomposteur risque de chauffer et cela pourrait avoir un impact négatif sur vos vers puisque ces derniers détestent la chaleur et pourraient ainsi mourir.

Attention aux changements de températures

Dans le but qu’ils réussissent leur travail de digestion de vos déchets organiques leur permettant ensuite la production de lombricompost, plusieurs conditions doivent être remplies afin que les vers s’épanouissent du mieux possible. Lorsque vous décidez d’installer un lombricomposteur sur votre balcon, il faut veillez à ce que ce dernier maintienne une température entre 15 et 25°, notamment pour les vers puisque c’est à cette température que ces derniers sont au maximum de leurs capacités. Si vous habitez dans une région où l’hiver peut s’avérer être rude, vous serez donc contraint de devoir rentrer votre lombricompost à l’intérieur de votre appartement pour le bien de vos vers. En revanche, si votre région n’est pas trop exposée aux températures très basses, vous pourrez toujours mettre une couverture afin de conserver une température adéquate.

Néanmoins, si vous êtes dans une région où les températures oscillent souvent entre 5 et 15° durant une bonne partie de l’année, l’activité des vers ne va pas être optimale puisque ces derniers ne verront pas le soleil. Un peu comme nous les humains, les vers ont besoin de voir le soleil pour gagner en activité. A ces températures, l’activité des vers sera nulle ou presque comme en plein hiver, mais il se peut que l’activité soit grandement ralentie au sein de votre lombricomposteur. Il est donc important de veillez à garder une température stable à l’intérieur de ce dernier afin d’avoir une production constante de compost tout au long de l’année.

Il faut également veillez à ce que les températures ne soient pas trop froides afin que les vers puissent continuer à travailler. En effet, si la température vient à passer sous les 5° à l’intérieur du lombricomposteur, l’activité des vers devient quasi-nulle. En ce sens, si avant l’hiver vous avez laissé suffisamment de déchets organiques, les vers passeront la période hivernale avec ce qu’il y a. Toutefois, il est à noter que les vers ne sont pas en hibernation. Ces derniers vont continuer à travailler mais de manière plus lente puisque leur activité sera tout simplement ralentie. Mais si vous le pouvez, n’hésitez pas à rentrer votre lombricomposteur à l’intérieur lorsque vous voyez la période hivernale arriver. En effet, aujourd’hui de nombreux produits existent avec des roulettes et cela vous permettra de le déplacer comme bon vous semble.

Récolter le terreau de votre lombricompost

Lorsque vous apportez vos déchets organiques à vos vers dans votre lombricomposteur, ces derniers entament un processus de transformation et vont produire deux substances qui s’avèrent être fertilisantes, à savoir le lombrithé, que l’on peut également nommer thé de compost, et le lombricompost solide. Le premier produit peut notamment vous servir afin d’arroser vos plantes tandis que le deuxième sert à rempoter des pots. Comme cela, plus besoin d’aller chercher des sacs de terreau ou de l’engrais dans la jardinerie la plus proche de chez vous puisque vous aurez tout sous la main désormais. A noter que pour un meilleur rendement de ces deux substances obtenues, il est préférable de les diluer à 10% avec de l’eau avant leur utilisation. Grâce à cette technique, vous pourrez alimenter vos jardinières, vos fleurs, vos plants ainsi que vos plantes d’appartement de la meilleure des façons. Grâce à cela vos plantes auront un aspect plus verdoyant et en cas de surproduction de compost, n’hésitez pas fournir votre famille mais également votre cercle amical.