Pratiquer le lombricompostage à Paris, c’est possible !

Vous le savez, habiter à Paris et avoir des pratiques écologiques est tout à fait possible. À ce titre, la technique du lombricompostage se répand de plus en plus dans les grandes agglomérations. Sa petite taille permet de l’installer partout tandis que les mairies, c’est notamment le cas à Paris, réalisent depuis quelques années des opérations afin de permettre aux habitants de s’équiper d’un lombricomposteur en appartement.

Un lombricomposteur, qu’est-ce que c’est ?

Avant de vous lancer dans le lombricompostage, il est important de définir ce que vous souhaitez en faire. Tout d’abord, il faut savoir que c’est une technique utilisant un processus naturel, et écologique qui consiste à placer dans un baquet, appelé lombricomposteur, des vers qui se nourriront de déchets organiques produits lors de la préparation de vos repas : des épluchures, de la peau, du gras etc. Les vers sont en mesure de manger l’équivalent de leurs poids par jour de matière organique. Ils permettent donc de réduire par cinq le volume initial de ce qu’ils ont absorbé. Intéressant non ? Une fois la phase de digestion achevée, ils vont rejeter cette matière sous la forme d’un ensemble sans odeur qui aura l’aspect du terreau. C’est ce que l’on appelle le lombricompost.

Comment fonctionne un lombricomposteur ?

Le principe est assez simple. Il vous suffit de placer vos vers dans un récipient et d'y ajouter vos déchets organiques. Le lombricompost obtenu est le résultat des déjections des vers dans votre installation. El plaçant vos bacs les uns sur les autres, vous pouvez organiser une rotation entre les différents éléments composant le lombricomposteur. Par ailleurs, sachez qu’un liquide appelé lombrithé peut également être récupéré, c’est l’engrais liquide produit par vos vers. D’un point de vue global, le lombricompostage est donc une pratique écologique permettant de recycler l’ensemble de vos déchets du quotidien. Mais attention tout de même puisque tout n’est pas autorisé dans le lombricomposteur comme le plastique, le verre, mais également le métal, puisque ces matières ne peuvent pas être ingurgitées par les vers. À noter qu’une fois l’engrais obtenu, vous pourrez réutiliser ce dernier pour les cultures ainsi que les plantations.

Comment fabrique-t-on cet engrais ?

Une fois les bases et le principe de cette technique acquis, il est important de bien comprendre comment fabriquer votre engrais. Le bac à vers est composé de plusieurs boites empilées les unes sur les autres. Un tamis doit être mis dans le fond de chaque unité. La litière est également un élément important afin de réussir votre compost. En effet, il est important de veiller à maintenir un équilibre entre le carbone et l’azote à l’intérieur de votre réceptacle à vers. Cette précaution est nécessaire afin de permettre un bon équilibre au sein de votre lombricomposteur. En effet, même si le but principal de la litière est de fournir à manger aux vers présents dans les différents réceptacles, elle a également un autre rôle. À titre d'exemple, elle permet de contrôler les odeurs et gérer les niveaux d’humidité à l’intérieur du dispositif afin que l’aération soit de qualité. Il faut savoir que les bacs à vers ont la taille requise pour accumuler les déchets organiques d’une famille entière. Vos vers peuvent être nourris avec vos restes de repas, mais également le marc de café ou vos sachets de thé. Toutefois, si vous souhaitez éviter que les mouches ne viennent autour de votre compost, il est préférable de stocker ce dernier à l’extérieur de votre domicile. Petit conseil Eco-Worms, nous vous recommandons l'utilisation des Eisenia Foetida : ces derniers sont une espèce spéciale se développant entre 10 et 15 degrés. Si les conditions sont bonnes et que la nourriture est adéquate, ces vers peuvent ingurgiter jusqu’à 500 grammes de déchets par jour. À noter que ces vers s’accouplent, vous permettant de conserver une quantité suffisante au fil des années pour produire votre lombricompost.

La ville de Paris se met à la page

Les grandes villes ont pris le virage écologique depuis quelques années et c’est notamment le cas de la ville de Paris qui distribue parfois des lombricomposteurs, à ses habitants.  Les quantités sont faibles, mais vous pouvez tenter votre chance auprès de votre Mairie. À noter que pour une utilisation optimale de votre produit, une séance de formation est proposée avant la remise de votre lombricomposteur. Pour y être éligible, il vous faut habiter dans l’arrondissement en question et présenter un justificatif de domicile. Si vous n'habitez pas Paris centre, que vous souhaitez un produit de haute qualité, nous vous invitons à passer commande sur le site Ecoworms. Vous y trouverez de nombreux produits, de toutes les tailles et de toutes les couleurs. Parisiens, à vos lombricomposteurs