Comment utiliser un lombricomposteur extérieur ?

Vous souhaitez réduire vos déchets de cuisine tout en produisant votre propre compost ? Vous avez dans l’idée d’installer un lombricomposteur extérieur sur votre terrasse ou dans votre jardin ? Suivez notre guide complet pour mener à bien votre projet écologique et récolter un engrais liquide de qualité pour vos plantes !

Pourquoi lombricomposter ?

Vous avez entendu parler de la méthode lombricompostage et souhaitez vous lancer dans cette aventure ? Merveilleux ! Mais comment ça marche, exactement ?.

Le lombricompostage extérieur, ça sert à quoi ?

Le lombricompostage est un processus de transformation de déchets organiques en engrais liquide très riche pour vos jardins et plantes. Il est donc un moyen très simple de recycler 30 % de ses déchets de cuisine pour une vie tournée vers le zéro déchets.

Avec un lombricomposteur extérieur, vous obtiendrez assez de compost pour :

       Enrichir vos sols usés et vos terres en pots ;

       Favoriser la germination et la croissance des végétaux ;

       Conserver une terre humide ;

       Éviter les produits chimiques ;

       … et cela toute l’année !

Compost ou lombricompost : quelle différence ?

Compost et lombricompost sont deux fertilisants naturels bien distincts, chacun ayant ses propriétés spécifiques.

       Le compostage s’effectue dans un composteur de jardin (bois ou plastique) et ne peut être fabriqué à l’intérieur de votre maison ou appartement. Il s’agit de laisser se dégrader un tas de déchets verts (ménagers et cultures) afin de générer du compost. Il va se former progressivement à l’aide d’eau, d’oxygène et de micro-organismes, après être monté en température (parfois à plus de 70°C).

La difficulté de ce processus est de varier les déchets dits verts et bruns, secs et humides, afin d’obtenir un compost de qualité pour vos plantes.

       Le lombricompostage est une méthode moins contraignante et plus performante. Il ne consiste pas en montée en température mais élimine bien les bactéries pathogènes pendant le processus de dégradation. Il peut être produit dans un lombricomposteur extérieur comme intérieur. D’ailleurs, il fonctionne été comme hiver, contrairement au compostage classique qui est ralenti en période froide. Enfin, très concentré en macro et micro-nutriments, il est riche pour les sols, efficace pour lutter contre les maladies et permet d’éviter des apports complémentaires.

Tout savoir sur les vers de compost !

Attention aux faux amis : le lombricomposteur porte mal son nom ! En effet, à l’intérieur, on n’y place pas des lombrics mais bien des vers.

Il en existe plusieurs espèces, la plus répandue étant celle du ver Eisena en région tempérée. C’est la plus résistante aux conditions extrêmes et c’est surtout une véritable machine à compostage. Ces vers peuvent absorber leur propre poids en un seul jour.

Un ver de compost peut vivre jusqu’à 5 ans et vous ne rencontrerez jamais de souci de surpopulation.

Au démarrage, choisissez une quantité de vers appropriée à la taille de votre lombricomposteur extérieur, en sachant qu’ils vont se reproduire par la suite. Attention à ne jamais mélanger deux espèces !

Niveau PH, restez neutre. Les vers de compost n’aiment pas l’acidité. Pour ce faire ? Nourrissez-les avec des coquilles d’oeufs ou des algues calcifiées une fois par semaine.

Comment lombricomposter en extérieur ?

Maintenant que vous comprenez mieux à quoi sert le lombricompostage, il est temps d’installer votre lombricomposteur extérieur pour accueillir vos vers. Nos conseils et précautions à prendre pour devenir un expert !

Où vit le ver de terre ? L’installation de votre lombricomposteur extérieur

Vous disposez d’un espace vert et venez d’acheter un lombricomposteur extérieur, voici les étapes à suivre pour démarrer :

       Avant toute chose, choisissez l’emplacement pour votre lombricomposteur extérieur : terrasse, balcon, jardin…? Installez-le à l’ombre, pour une température idéale entre 15 et 25°C. Sachez que le processus de dégradation naturelle ne dégage pas de mauvaises odeurs et qu’un lombricomposteur de qualité ne fuit pas ;

       Montez le lombricomposteur en assemblant les différents plateaux : disposez la litière humide (chanvre, carton, papier…) dans le plateau du haut uniquement, sur 5 cm d’épaisseur. L’idéal est de placer un carton en-dessous, ce qui évitera aux vers de tomber dans le bac à jus dans un premier temps ;

       Répartissez les vers et les déchets alimentaires frais, puis recouvrez le tout avec un tapis de chanvre mouillé pour protéger les vers de la lumière et du froid. Positionnez le couvercle ;

       Au bout de 15 jours, nourrissez à nouveau les vers en rajoutant de la matière carbonée (carton, papier) et azotée (fruits et légumes) puis humidifiez ;

       Augmentez progressivement la quantité de nourriture, à coup d’une fois par semaine. Les plateaux vont se remplir au fur et à mesure !

 

Faire vivre les vers dans le lombricomposteur extérieur

Omnivores, les vers de compost aiment les déchets de cuisine frais (moins de trois jours) et équilibrés. Il vaut mieux les découper en morceaux avant de les placer dans le lombricomposteur extérieur.

Ils adorent :

       les épluchures de fruits et légumes;

       les coquilles d'œufs ;

       les sachets de thé ;

       le marc de café ;

       la paille ;

       le carton et le papier. 

Ils détestent :

       les produits d’origine animale (viande, poisson, produits laitiers, sauces…) ;

       l’ail (vermifuge naturel) ;

       l’oignon ;

       les agrumes.

 

Vous partez en vacances ? Pas de souci, vos vers peuvent tenir 6 semaines sans manger.

Comment récupérer et utiliser l’engrais ?

Une fois la machine en route, vous pourrez récupérer deux types d’engrais pour vos sols et vos plantes : le lombricompost et le thé des vers.

       Le lombricompost peut être récolté une fois que tous les plateaux sont remplis. Vous pouvez compter 6 mois après le démarrage du lombricomposteur extérieur, mais ceci dépend bien sûr de la quantité de nourriture que vous donnez à vos vers au quotidien et de la température. Vous trouverez en général moins de vers dans les plateaux inférieurs, où ce sera donc plus facile à récupérer. Vous pouvez ensuite l’utiliser pour enrichir vos surfaces de cultures, à la base des arbres ;

       Le thé des vers est un liquide noir que vous pouvez récolter à l’aide d’un robinet ou du plateau à la base du lombricomposteur extérieur. Chargé de minéraux, nutriments et bonnes bactéries, le thé des vers est produit grâce à l’humidité des déchets qui coule jusqu’en bas de l’appareil. Attention à toujours le diluer à 10 % dans l’eau, afin de ne pas brûler les racines de vos plantations. Ce liquide peut être stocké dans des bouteilles, au sec et à l’abri de la lumière.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de vous offrir la meilleure expérience